Jour 2 – En route vers Norheimsund

Le deuxième jour se lève sur Bergen et le temps a l’air de s’être décidé à nous laisser tranquille un moment 🙂 Le matin, on flâne à nouveau dans le centre : Torgallmenningen, Torget, Bryggen

Ce midi on veut manger local, « quelque chose de typique, n’importe quoi de typique », sans pour autant se faire avoir comme des touristes ! Alors, après quelques recherches sur Tripadvisor, nous allons chez Anne Madam. Son emplacement est idéal, il est à  l’angle de deux rues donnant sur le fishmarket. Il n’y a personne, nous sommes donc installés rapidement (bon ok il est 12h15 en même temps…).

A table ! Fish & chips pour Kate, steak de baleine pour Benoit. A l’arrivée des assiettes, surprise ! Le steak de baleine ressemble à s’y méprendre à un steak de bœuf… Le serveur (qui a dû voir nos têtes de merlans frits) nous explique que comme il s’agit d’un mammifère, la viande de ce cétacé est donc une viande rouge. Et bien soit, il se marie très bien avec des petites pommes de terre, des baies rouges et une sauce aux poivres.
Ok c’est pas un gastro mais on y mange bien. Le resto est agréable, l’ambiance est décontractée et le serveur très aimable. Pour résumé, c’est bon et pas cher, on vous le conseille (+++).

Notre première cascade, un grand moment !

Une fois notre ventre rempli, nous retournons chercher nos bagages afin de rejoindre le bus qui nous amènera à Norheimsund. Après un peu plus d’1h de route, nous arrivons chez nos hôtes, Sevi et sa famille, très accueillants, et leur demandons ce que nous pouvons faire à pied de cette journée déjà bien entamée (nous sommes en fin d’après midi) et avec cette météo morose. Ils nous conseillent d’aller voir la cascade Steinsdalsfossen puis de regagner le centre de Norheimsund en faisant le tour du lac Movatnet.

« On remercie d’ailleurs, encore une fois, Sevi de nous avoir prêter 2 parapluies pour notre balade. Oui parce qu’en bons touristes que nous sommes, nous n’avions pas du tout cet accessoire fort utile ^^ » (Kate)

Nous voici donc partis sous une pluie fine pendant 1km. Nous arrivons à la cascade qui est la première que nous voyons (nous étions alors loin de nous douter qu’il y avait autant de cascades en Norvège que de galettes en Bretagne !), haute de 50m, elle présente cependant une particularité : nous pouvons passer derrière le rideau d’eau. Steinsdalsfossen est l’un des sites naturels les plus visités de Norvège. Alors mouillés pour mouillés, allons-y !

Pour rejoindre la ville, nous empruntâmes donc le petit chemin qui longe le lac de l’autre côté de la route. Heureusement qu’il nous a été conseillé par nos hôtes sinon nous aurions fait probablement demi-tour tant il fallait connaitre.

« On a pris une route qui passait à travers des fermes et Benoit faisait « Beeeeeeeh » aux moutons… Mais c’est pas ça le pire… Le pire c’est que les moutons lui répondaient !!! » (Kate)

Norheimsund est plus un carrefour qu’une réelle destination touristique (malgré que ce soit le port d’entrée du Hardangerfjord), nous jetons donc un rapide coup d’œil à la bourgade, plus pour repérer les lieux afin de gagner du temps pour trouver notre bateau du lendemain.

Le soir, nous mangeons dans la pizzeria « La Fiesta » puis nous regagnons nos pénates afin de nous reposer, car demain le réveil sonne tôt, trop tôt !

À suivre :
Jour 3 – Ulvik ou le calme norvégien en un mot


Toutes les photos de Norheimsund :

 

 

 

 

Photos : Kate Demise/DR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *