Atom, l’éditeur de texte qui voulait devenir grand

On ne le répètera jamais assez, le bon outil est celui que vous maitrisez (et accessoirement qui est adapté à la tâche à accomplir, par exemple, ouvrir sa bière avec un marteau, ça marche, c’est fun, mais c’est pas fait pour ça à la base. Si si, j’vous jure). Il en va de même pour les IDE ou les éditeurs de texte.

Pour ma part, j’utilise Netbeans comme IDE depuis maintenant plusieurs années et PSPad ou Notepad++ comme éditeur de texte. Je ne tiens pas ici à vous vanter les mérites de l’un ou l’autre – bien que si vous le souhaitez, je peux expliquer pourquoi je les utilise – mais je reste malgré tout attentif et curieux à d’autres applications du genre qui peuvent exister ou apparaitre.

Dans cette logique, je suis tombé il y a peu sur Atom qui a attiré mon attention pour plusieurs raisons :

  • Il a été développé par les mecs de Github (quand un type de 2 mètres parle, ceux de 1m70 écoutent. Bah avec les entités réputées dans le monde du développement, c’est pareil)
  • Il est opensource, c’est pas forcément une fin en soit, mais ça fait jamais de mal
  • Multi-plateforme, cultivé au grain bio et en plein air
  • Le thème de base est trop dark (me jugez pas, tout le monde a son côté kéké, merde.)

Une application légère et personnalisable

Atom présente pas mal de côtés séduisants, il est très léger, multiplateforme, sobre (ouais, je préfère les gens sobres en général… attends, on parle de quoi déjà ?). Un autre de ses points fort est sa gestion d’extensions. Atom dispose d’une bibliothèque alimentée par la communauté plutôt impressionnante et l’intégration est on ne peut plus simple. Il vous suffit de vous rendre dans les paramètres et d’aller dans la partie « Install ». De là, vous pourrez chercher et trouver tous les plugins afin d’étendre les fonctionnalités d’Atom.

Recherche et installation de nouveaux plugins

Atom étant basé sur Chromium, il peut être vu comme une application web de bureau, les plugins sont développés en Node.js ce qui fait de Atom une application très facile à paramétrer et modifier.

Un monde pas forcément tout rose

Malgré ses nombreux avantages, Atom présente malgré tout quelques inconvénients. Si vous cherchez un éditeur de texte ou un IDE avec toutes les fonctionnalités qu’on pourrait rêvé et une utilisation optimale « Out of the box », passez votre chemin. Après l’installation, on est forcément frappé par cette réaction : « Bin ils sont où les boutons ? »

Non, Atom n’est pas un ado qui aura utilisé Biactol® avec maestria. Quand je disais qu’il était sobre, c’était pas des blagues. De base, Atom ne propose quasiment rien, pas même une barre d’outils. Si vous en désirez une, vous devrez l’installer et la paramétrer vous-même.

Après installation, Atom propose un explorateur de fichiers à gauche, une gestion des fichiers ouverts par onglet, une coloration syntaxique pour un nombre de langages non négligeable, une auto-complétion efficace, des fonctions de modifications de texte de base, une intégration Git, et c’est à peu près tout. Dis comme ça, ça semble honorable, mais la barre d’outils ?? Comment on fait sans barre d’outils ?? Les architectes égyptiens ont bien construit les pyramides sans ça me direz vous, mais quand même.

Un autre point marron (c’est comme un point noir mais en un peu moins grave), c’est la maintenance des extensions. Avoir une communauté active, c’est bien, avoir beaucoup d’extensions dispos, c’est cool, mais quand vous installez une extension qui vous semble correspondre à ce que vous cherchez et que vous vous rendez compte qu’elle est toute bugguée parce qu’elle n’a pas été mise à jour depuis la chute du mur, ça c’est pas cool. Ouais, bon, vous avez le droit de vérifier ça avant de l’installer et de beugler sans raison hein.

L’essayer, c’est… l’essayer

Je ne pourrai vous donner qu’un seul conseil : essayez le et faites-vous votre opinion. Même s’il est difficile d’être aussi productif d’entrée de jeu qu’avec un gros IDE reconnu, avec un peu de dressage, Atom pourrait bien répondre à vos attente et remplacer avantageusement votre vieil éditeur qui se néglige.

Même si vous n’en ferez pas forcément votre nouvel IDE, il peut être un éditeur de texte efficace, et en plus, vous sauverez des abeilles.

Liens utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *